Camping : bien choisir son sac de couchage

Pour les prochaines vacances, si vous avez choisi de vivre l’aventure au camping en Bourgogne, offrez-vous un minimum de confort. Certes, vous avez choisi de faire la réservation d’un emplacement nu pour dormir sous la tente, mais ce n’est pas une raison de se priver du sac de couchage. Si vous n’en avez pas encore, il faudra s’en acquérir un et sur le marché, ce ne sont pas les modèles qui manquent. Sachez que tous ces sacs n’offrent pas toujours ce sentiment de protection et de chaleur. Il est donc important de bien choisir son sac de couchage, même si vous n’avez planifié que quelques jours au camping dans l’Yonne.

La cote de température

Si on se penche sur cette cote de température, on peut distinguer les sacs d’été, les sacs trois saisons et les sacs d’hiver. Par ces catégories, vous avez tout de suite compris que si vous prenez un sac d’été, vous n’allez pas être réchauffé si vous partez en plein hiver au camping proche de Paris. Le sac d’été est à choisir pour une utilisation entre 0°C et plus, le sac trois saisons pour -1°C à -15°C et le sac d’hiver pour une température inférieure à -15°C. Avant de faire son choix, il faut bien comprendre qu’un sac trois saisons avec une cote de -6°C pourra vous tenir au chaud si la température ne descend pas au-dessous de -6°C. Si vous comptez partir en été, il serait judicieux de se tourner bien évidemment vers un sac d’été. Si vous partez au printemps ou en automne, prenez un sac trois saisons avec une cote tournant aux alentours de -10°C.

En duvet ou en fibre synthétique

La cote va vous tenir au chaud, mais le type d’isolant va aussi y contribuer tout en vous tenant dans un cocon douillet. Si vous tenez en main un sac de couchage en duvet et un sac de couchage en fibre synthétique, vous allez remarquer que celui en duvet est plus léger et plus compressible. Certains campeurs et même ceux qui dorment dans un camping-car avec un sac en duvet vous diront aussi qu’il est plus durable. Ce n’est pas toujours le cas, car la durabilité du sac va dépendre de l’entretien que vous allez y apporter. Le souci avec le sac en duvet c’est que lorsqu’il est mouillé, son pouvoir isolant ne sera plus le même. Si vous êtes convaincu par un sac en duvet, faites attention à son indice gonflant. Plus le chiffre est élevé, meilleure sera la qualité du duvet et plus il sera compressible.
D’un autre côté, on a le sac en fibre synthétique qui est certes plus lourd et moins compressible, mais a cette capacité de garder son pouvoir isolant en toutes circonstances. Vous pouvez également être séduit par ce modèle par son prix, car il est moins cher comparé au sac en duvet.

La forme

Dans les commerces, les sacs sont compressés et on n’a pas vraiment d’idée précise sur la forme. Ces sacs ne sont pas tous identiques et si vous vous penchez sur le descriptif de l’article, vous pouvez voir que le sac peut être rectangulaire, en baril ou en momie. La plupart des sacs d’été sont rectangulaires. Avec cette forme, on a beaucoup de place, mais ceci aura une répercussion sur le volume et le poids. Côté chaleur, on ne peut pas non plus dire que c’est le meilleur des sacs de couchage. Le sac de couchage en forme de baril offre plus de chaleur, car il épouse au plus près le corps. Certains modèles ont même un capuchon intégré. Si vous attendez la saison hivernale pour ces vacances vertes et que vous décidez de partir en bordure d’Yonne, il serait plus raisonnable de prendre un sac au profil momie. C’est celui dont la coupe est la plus ajustée. Il n’y a presque pas d’espace vide entre le corps et le sac. Les personnes à grande morphologie pourront le juger trop étroit.
Si vous tenez à partir au camping Yonne Île d’Amour, mais que vous ne voulez pas vous retrouver par terre sous la tente, vous pouvez toujours opter pour la location de mobil-home. Il est également possible de partir avec une caravane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *